En salle...

Un de nos anciens vient de nous envoyer un article d’Eric Boschman sommelier, journaliste et artiste bien connu.

Cela vaut la peine de le diffuser surtout à ceux qui débutent dans le métier...

(Merci à Jean Pierre pour cet envoi)


Une réflexion sur le service en salle :
« Quand tu es en salle, tu es au théâtre ».
Les gens n’ont pas besoin de savoir que ton chien est mort ce matin, que ta femme s’est barrée avec ton meilleur ami, etc.
Ils viennent pour un bon moment, pas pour manger.
Si tu as faim, tu manges une tartine à la maison, tu ne vas pas au restaurant.
Le repas, pour moi, est un ensemble.
Tu peux avoir la meilleure carte de monde, si le service est à chier, t’y retourne pas.
Plus je vieillis, moins je ne supporte les mecs en salle qui n’en ont rien foutre de leur boulot.
Je ne supporte pas les gars qui se déguisent, qui ont une bande dessinée sur le corps, un anneau de rideau dans le nez, 
Qu’ils aillent en cuisine, les gens ne sont pas là pour admirer le paysage.
Ou ceux qui sont raides comme la justice ou assis sur un parapluie ouvert, t’as pas envie d’y retourner. Pénible !
En salle tu dois te fondre tout en étant présent, c’est là toute la difficulté.
Il  y en a qui sont tellement fondus qu’on ne les voit plus.
Le rapport qu’on a avec les gens en salle, c’est comme aller aux putes
Il y en a qui font vraiment semblant, et c’est bien, parce que tu te laisses prendre au jeu, et t’en as d’autres qui ne s’agitent même pas, qui disent »chéri tu viens, et n’oublie pas mon p'tit cadeau».
C’est la même chose en salle, t’en as qui sont concernés ou qui font semblant de l’être et tu ne fais pas bien la distinction, et d’autres qui n’en ont clairement rien à foutre et dans ces cas-là, t’a juste envie de les gifler.
C’est bien vrai la salle, tout un métier en voie de disparition...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Idées reçues et vérités mal connues

Quelques considération sur la bière !

Inauguration CTA de l'Ecole d'Hôtellerie de Liège